des enseignements professionnalisants

Texte

Dès la licence, la formation favorise l'acquisition de compétences relatives aux métiers de la géographie, de l'aménagement et de l'environnement.

-    Les années L1 et L2 permettent aux étudiants d'acquérir des connaissances et compétences géographiques fondamentales pour l'aboutissement de leur projet professionnel : acquisition des connaissances-clefs sur les milieux naturels et les territoires, ainsi que sur la traduction spatiale des transformations des sociétés aux échelles locale, régionale, nationale, et internationale ; UE obligatoire de pré-professionnalisation incluant dix à douze sorties d'études de terrain ; premières réalisations en statistique et cartographie, sur logiciels de traitement de données, cartographie, dessin vectoriel et systèmes d'information géographique.

-    L'année L3 permet un approfondissement des thématiques et initie aux politiques publiques territoriales : aménagement, développement local, environnement, développement (pays émergents et en développement), géopolitique, intégration européenne. Elle poursuit la formation aux outils d'analyse de l'espace, de plus en plus demandés dans le monde professionnel : statistique et cartographie, photo-interprétation et télédétection, systèmes d'information géographique (SIG), analyse spatiale, ateliers vidéo et image géographique, techniques d'enquêtes.
Différents parcours de L3 sont proposés selon les débouchés professionnels intéressant les étudiants. Les parcours « Aménagement » et « Environnement » permettent une première année de spécialisation dans ces métiers ; ils proposent des approfondissements spécifiques (politique de la ville, outils financiers de l'aménagement, atelier d'urbanisme, etc, pour le premier ; gestion de l'environnement, environnement francilien, etc, pour le second).

 

Tous les cours d'apprentissage des outils logiciels et des méthodologies pratiques (techniques d'enquête par exemple) et tous les cours d'études de terrain se font en petits groupes de 17 à 20 étudiants pour un suivi rapproché. Certains sont confiés spécifiquement à des intervenants du monde professionnel (cartographes par exemple dès la L1L2).
Le travail par petite équipe d'étudiants est favorisé pour développer les compétences organisationnelles et sociales nécessaires dans tout milieu professionnel. Tout en insistant sur la nécessaire qualité de la rédaction, les enseignants demandent volontiers des présentations orales qui visent à développer chez les étudiants leurs capacités à communiquer des résultats, à convaincre, à défendre un projet. Ils sollicitent également des travaux au format professionnel (selon les années, note de synthèse, montage d'un projet, d'un rapport diagnostic, publication web, poster, planche cartographique de qualité publiable notamment).

L'apprentissage d'une langue étrangère est obligatoire pour tous et les mobilités internationales sont encouragées, en particulier en licence 3 et en master 1.

> Retrouvez tous les parcours de licence

Texte

Les étudiants peuvent affiner leur professionnalisation dans les onze masters proposés par l'UFR (Environnement, Urbanisme et aménagement, Géographie)  ou dans ceux de disciplines connexes offerts à Paris 1 (Histoire, Démographie (IDUP), Développement (IEDES), Tourisme (IREST) en particulier). Les étudiants acquièrent également un bagage utile pour poursuivre dans des filières connexes, comme celles du journalisme et de l'édition.

La licence 3 pro, le magistère Aménagement et les masters permettent l'acquisition de compétences approfondies et opérationnelles menant à des nombreux champs professionnels. Certains masters proposent une formation en alternance, d'autres des ateliers pro ou recherche ; tous comportent des intervenants professionnels des métiers de la géographie, de l'aménagement ou de l'environnement. Si l'UFR de géographie de Paris1 Panthéon-Sorbonne se classe première française et 35ème mondiale au QS World Ranking of Universities by Subject c'est notamment grâce à la bonne réputation de ses diplômés auprès des employeurs (score de 72/100 dans ce domaine).

 

< Mars 2019 - Entraînement professionnalisant - négociation internationale :
Vingt-quatre étudiants de Master 2 de trois disciplines, dont le Master 2 de géopolitique, simulent la négociation au Conseil de sécurité de l'ONU d'un projet de résolution en réaction à l'utilisation présumée d'armes chimiques en Syrie. Il s'agit d'un projet de résolution (qui a existé mais n'a pas été adopté) émanant de la Russie, discuté en avril 2018 juste après des frappes américaines sur des bases aériennes syriennes. L'entraînement a lieu à l'Institut de géographie.

 

Pour avoir des informations sur les débouchés détaillés de chaque diplôme, connectez-vous aux pages des différentes formations, accessibles par liens ci-dessus (licences) et ci-après (masters).

> Fiches des spécialités de masters

-

Mangrove de Bandrélé (Mayotte) - Exemple de traitement d’images satellitaires, tel qu'en réalisent les étudiants à partir de la L3
Cartographie via télédétection dans le cadre d’un projet visant à mieux comprendre le fonctionnement du socio-écosystème de mangroves (fonctionnement écologique, pratiques, usages, perceptions et représentations sociales). L’objectif est la mise en place d’une gestion intégrée des mangroves de Mayotte afin de les préserver et d’assurer le maintien de leurs services écosystémiques. (Résultat d’une classification orientée objets sur une image Pléiades, 8 juillet 2017 -Brice Anselme).